"Il faut rassurer les investisseurs"